GARROT TOURNIQUET EXPRESS

NEWGARTOUR

GARROT TOURNIQUET EXPRESS Agrandir l'image
GARROT TOURNIQUET EXPRESS
GARROT TOURNIQUET EXPRESS GARROT TOURNIQUET EXPRESS GARROT TOURNIQUET EXPRESS GARROT TOURNIQUET EXPRESS

13,33 €

Stock disponible : 1610

Ajouter aux favoris

- Poids : 198 gr
- Dimension : 3,8cm x 96cm

- Garrot tourniquet tactique avec boucles et tige de serrage en plastique.
- Le garrot est un dispositif médical dont l'utilisation est réservée à des personnes (secouristes, pompiers, personnel médical...) habilité à la réalisation de la pose d'un garrot tactique.
- Dispositif médical de compression permettant de stopper une hémorragie.
- Le garrot tourniquet tactique est conçu pour être utilisé rapidement et en dernier recours.
- L'heure de pose du garrot doit être noté sur la victime afin d'assurer un retrait du dispositif n'engageant pas la santé du patient.
- Les garrots tactiques permettent de stopper même une hémorragie externe des plus graves.
- Peut être utilisé d'une seule main.
- Doit être placé entre le membre blessé et le cœur qui alimente le corps en sang.
- Couleur : noir.
- Vendu à l'unité


MODE D'EMPLOI :
Un garrot tourniquet tactique est conçu pour la compression d'une blessure dite "de guerre" qui ne peut être prise en charge que par la compression d'un membre inférieur ou supérieur.
- Le garrot tourniquet tactique doit être posé en amont de la blessure. Ne jamais le poser sur une articulation.
- Serrer le garrot en tirant fermement sur la sangle.
- Utiliser le système de pince et tourner la tige jusqu'à ce que le sang arrête de couler.
- Insérer la tige dans les crochets rigides en plastique.
- Noter l'heure de pose du garrot sur l'étiquette.
Le garrot doit être desserré ou enlevé par une personne connaissant la procédure afin d'assurer la sécurité de la victime.


RECOMMANDATIONS :
Un garrot ne doit pas être mis en place depuis plus de deux heures. Sur ce garrot, une étiquette permet d'indiquer l'heure de pose indispensable pour l'équipe médicale qui prend le relai. Une fois le garrot posé, seul un médecin le desserre car la plaie peut présenter une accumulation de toxines. Enfin, le garrot doit rester visible et donc non recouvert pour ne pas l'oublier. Par ailleurs, on allonge toujours une victime pour permettre à la masse sanguine restante de remonter dans les organes vitaux dont le cerveau, le cœur et les poumons.

telecharger-fiche-technique.gif